Internet Explorer 8 Firefox Chrome
Demers, producteur de fruits rouges, culture verte, écolocal

De la terre familiale à la serre,
trois générations de créativité et d’expertise

Issus d’une grande famille terrienne, les Demers sont bien enracinés – depuis plusieurs générations – à Saint-Nicolas, sur la rive sud près de Québec.

1960

Au tournant des années 1960, Yolande et André Demers délaissent graduellement les productions animale et végétale traditionnelles pour se tourner vers la production de fraises. À cette époque, très peu de fermes cultivent ce fruit et, surtout, peu le font de façon intensive. Petit à petit, ils expérimentent de nouvelles techniques de production dans les champs. Ils installent des systèmes d’irrigation, utilisent de la paille pour protéger les fruits et bien d’autres nouvelles façons de faire. Ils exploitent désormais l’entreprise sous le nom de Fraisière André Demers. Les consommateurs qui s’approvisionnent directement à la ferme découvrent de nouvelles variétés de fraises, avec des goûts, des couleurs et des formes différentes. À partir de ce moment, les Demers ne cesseront jamais d’innover.

1970-1980

Une fois de plus, Yolande et André Demers démontrent qu’ils sont créatifs et visionnaires. Les années 1970 marquent le début d’une nouvelle aventure : la production en serre. Ils vont rapidement maîtriser la serriculture en introduisant plusieurs nouvelles techniques de production. L’apprentissage sera accéléré. D’abord, la culture des concombres, qui seront offerts en même temps que les fraises, puis rapidement la culture des tomates et des fleurs annuelles.

Sur cette lancée, de 1975 à 1985, plusieurs serres seront construites. Les consommateurs de la région de Québec trouvent enfin les tomates de serre DEMERS dans leurs supermarchés.

En 1989, en collaboration avec des chercheurs de l’Université Laval, les Demers expérimentent une nouvelle variété de fraisier. Plus de cinq années de recherche et développement auront été nécessaires pour obtenir la qualité des fraises d’automne offertes aujourd’hui. Les Demers ont été les premiers à introduire cette nouvelle culture et à y croire vraiment.

1990

LA RELÈVE D'UNE AUTRE GÉNÉRATION

Depuis 1990, les fils Réjean et Jacques Demers ont pris la relève de l’entreprise. Leurs formations respectives et l’expérience acquise auprès de leurs parents leur confèrent une grande compréhension des enjeux et des défis que représente la production horticole. Ils y voient la possibilité de continuer à innover et à réaliser des projets stimulants. Dès la première année, ils construisent de nouvelles serres plus modernes et augmentent à un rythme accéléré la superficie de culture en champ des fraises d’automne.

LA TOMATE GASTRONOMIQUE

L’ajout de nouvelles serres a permis de diversifier les variétés de tomates que nous produisons. Nous recherchions des variantes de goûts, de formes et de couleurs susceptibles d’intéresser les plus fins connaisseurs. En plus des variétés traditionnelles, ce travail acharné a donné naissance à de nouveaux produits. Les Bella, Trio soleil, Cœur de bœuf et Cerise en sont les plus beaux exemples. Ces nouveautés sont issues de cultivars soigneusement sélectionnés pour leurs qualités organoleptiques exceptionnelles.

DES FRAISES CHAMPÊTRES DE JUIN À OCTOBRE

Aujourd’hui, les premières récoltes de fraises au champ commencent dès le début du mois de juin. Nous cultivons des variétés d’été spécifiquement développées pour produire des fruits jusqu’en août. Les variétés d’automne, au goût exceptionnel, étirent la saison jusqu’au mois d’octobre. Au fil des ans, la qualité des fraises de Saint-Nicolas s’est imposée. Leur réputation surpasse, avec raison, celle des régions avoisinantes.

LES FRAMBOISES NOUVELLES

La culture traditionnelle des framboises en champ n’est pas chose facile. La fragilité des fruits est bien connue. Les vents et la pluie en sont les pires ennemis. Dans un souci d’améliorer la qualité et d’allonger la période de disponibilité de ce fruit, depuis maintenant trois ans, DEMERS a adapté une méthode de production qui, nous le croyons, est porteuse d’avenir. Les framboises sont cultivées sous un abri climatique, améliorant d’un seul coup les conditions de croissance de la plante et la qualité de ses fruits. Cette fois-ci, notre expertise de producteur en serre a été mise à profit pour solutionner les problèmes de culture en champ. Les résultats sont prometteurs. Des framboises fraîches de juillet jusqu’à la fin d’octobre? À suivre…